Traduction technique

La législation européenne impose la traduction de nombreux documents techniques.

Au-delà de cette obligation, bien traduire sa documentation technique, c’est aussi mettre toutes les chances de son côté pour bien vendre son produit et faire en sorte qu’il soit utilisé correctement et avec plaisir.

Nous traduisons chaque jour des dizaines de documents techniques, dans plus de 70 langues : modes d’emploi, notices, manuels d’installation/d’utilisation, fiches techniques, normes de sécurité, catalogues et autres documentations…

Toutes nos traductions techniques sont réalisées selon une méthodologie de travail unique, dans le respect de la confidentialité et toujours le souci du détail.

Compétences des traducteurs techniques

Nos traducteurs sont spécialisés dans les domaines techniques les plus variés et les plus pointus : nucléaire, automobile, aéronautique, sidérurgie, horlogerie, nautisme, spatial, métallurgie, électronique, électricité… Leur expérience, alliée à leur savoir-faire technique et à leur rigueur rédactionnelle, est la garantie d’une traduction de qualité et fiable, à la hauteur de vos ambitions à l’international.

Nos traducteurs technique sont rigoureusement sélectionnés et doivent respecter les conditions suivantes :

  • Être traducteur technique expert de son domaine
  • Avoir au moins 5 ans d’expérience en traduction technique
  • Se former en continu dans le domaine de la traduction et de leur spécialisation technique
  • Traduire vers sa langue maternelle et résider dans son pays d’origine
  • Utiliser et enrichir des glossaires terminologiques et mémoires de traduction dédiés à chaque client

Nous pourrons ainsi vous proposer par exemple des traducteurs techniques français-allemand, des traductrices techniques français-anglais ou français-chinois. En tout, c’est plus de 70 langues que nous gérons dans le domaine technique !

Complexité de la traduction technique

Le domaine technique est un domaine riche en spécificité linguistique. Chaque pays a sa manière de nommer tel ou tel élément technique, et c’est un domaine où l’on trouve beaucoup de néologismes.

Il arrive en outre qu’un néologisme anglais soit plus utilisé tel quel que traduit. Par exemple, les experts en référencement parlent de “spamdexing” et non pas de “référencement abusif”. Et qui utilise le mot “pollupostage” au lieu du mot anglais “spam” ? C’est pourquoi l’utilisation de dictionnaires en ligne tels que http://www.techdico.com, même dédié au secteur technique, est déconseillée.

Un projet de traduction ?

Recevez votre devis dans l’heure !